HISTORIQUE

Créé à l'initiative du CPAS de Mouscron, le Trait d'Union a vu le jour en 1969 dans le but de mettre au travail des personnes handicapées. A l'origine, cet atelier social s'est installé dans les bâtiments du CPAS sis rue Royale, 1 à Mouscron. Il occupait alors une vingtaine de travailleurs, qui sans cette création auraient eu peu de chances de trouver un emploi. A l'époque, l'activité était essentiellement centrée sur des travaux de type "occupationnel"

En 1986, l’entreprise (encore connue sous l’étiquette 'Atelier Protégé’ (A.P.) émigre vers des bâtiments plus spacieux situés au 51, rue du Pont Vert. Le développement assez considérable des activités, dans le cadre d’un partenariat avec l'industrie locale, a permis d'organiser des secteurs plus spécifiques comme la soudure, la couture, la sérigraphie, l'emballage et le conditionnement. L'ASBL comptait alors une cinquantaine de travailleurs.

En 1994, l’entreprise franchit un pas décisif, en s'installant au coeur du nouveau Zoning Industriel mouscronnois, appelé La Martinoire. L'accès routier très aisé, l'importance et la structure du nouveau bâtiment permettent l'essor de nouveaux secteurs de travail. L'entreprise dispose alors de 3 quais d'accès pouvant accueillir tous types de véhicules.

Le Trait d'Union procure, avant l’an 2000, un emploi à plus de 120 personnes dotées d’une meilleure expérience et surtout polyvalentes, de manière à assurer un travail de qualité dans les meilleurs délais possible.

Pour atteindre des objectifs encore plus ambitieux, un nouveau bâtiment de 4.000 m² a été érigé. Ce dernier nous permet d’améliorer encore nos capacités de stockage comme de production.

A ce jour, Le Trait d’Union, poursuit toujours son expansion. Il occupe désormais plus de 260 personnes. La gamme de services offerts s’est encore diversifiée.